Home Uncategorized RDC/Santé: Éducation et psychisme,… quand il faut sonder les retombées du Covid-19...

RDC/Santé: Éducation et psychisme,… quand il faut sonder les retombées du Covid-19 sur l’éducation des élites de demain…

75
0

Les conséquences néfastes du Covid-19 sur la santé psychique des enfants en âge scolaire auront été incalculables. Elles se font sentir même sur leur niveau et d’agissement et leur intérêt vis à vis de l’éducation… 

Cet état des choses inquiète en plus forte raison les psychologues, si bien qu’ils décrivent plusieurs difficultés y afférentes…
L’accompagnatrice psychosociale au centre de santé Lubango, Madame Anuarite KAVIRA que nous avons rencontré, pour aborder cette question, explique comment le covid influe négativement la vie des enfants, et par dessus tout, leur éducation… À elle de dire je cite:


<< Sur l’éducation des enfants, le covid-19 a vraiment été une catastrophe, si bien que les enseignants ont dû recommencer à zéro, pour rattraper les enfants et les réadapter.
Chez ma fille par exemple, j’ai constaté qu’elle ne réfléchissait plus études, écriture, ni quoi que ce soit en terme d’acquis scolaires ou d’éducation.
Avec cet état que nous traversons, les enfants ne sont vraiment pas à l’aise : voyez-vous par moment ils pensent à la mort, ils ne sont pas épanouis comme on leur demande de ne pas se promener, on leur demande de porter le masque qui lui aussi les étouffe parfois,… Tout cela impacte la capacité intellectuelle de ces enfants >>…
fin de citation.

Comment rattraper alors ces enfants ?

Régression scientifique, peur, panique,  psychopathie, ou encore psychose,… Oui! Mais il est possible de sauver ces enfants de cet état, croît savoir la psychologue.Et à elle de poursuivre :

<< Comme la psychologie de tous les enfants semble touchée, il faut des psychiatres qui devront assurer leur encadrement au niveau de l’école.
Ces psychiatres seront là en train de guider les enfants, pour leur permettre de revenir à leur état psychologique normal >>.

Il est vrai que ces psychiatres fassent quelque chose de louable vers la route de la résilience en faveur des enfants ; faudra t-il en revanche, que tout le monde éloigne de lui la pathophobie et mette en avant le respect des mesures barrières, conseille Anuarite.


John TSONGO THAVUGHA Goma-RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here