Home Uncategorized Nord-Kivu/santé: Quel est le besoin des personnels soignants en oxygénothérapie pour sauver...

Nord-Kivu/santé: Quel est le besoin des personnels soignants en oxygénothérapie pour sauver les agonisants de Covid-19 ?

113
0

Les autorités sanitaires en province, rassurent de la bonne évolution des activités relatives à la riposte au Covid-19 se porte bien en province du Nord-Kivu, quels que soient les défis d’ordre technique.
Le chef de division de la santé en province Nord-Kivu qui nous l’a dit lors d’une entrevue singulière nous accordée, fait allusion aux rumeurs, à la résistance, la peur et le retard des patients à se diriger vers les formations sanitaires,… qui ne facilitent pas la meilleure prise en charge des malades touchés par le covid-19.
Au delà de tout, le Docteur Janvier KUBUYA, chef de division de la santé, invoque l’insuffisance des dispositifs d’oxygénothérapie, qui posent problème…
<< Nous ne disposons pas de moyens nécessaires pour prendre en charge tous ces malades.
Les espaces sont limitées, tous les lits sont occupés. Par rapport aux malades sévères, c’est l’oxygène qui pose problème.
Au Nord-Kivu, nous ne disposons que de 3 usines de production d’oxygène : Heal Africa, Kyeshero et CIMAK, toutes sont concentrées à Goma.
À Butembo et Beni, nous n’avons aucune pour produire de l’oxygène. Nous importons de l’Oxygène, et cela nous coûte extrêmement cher.
Et même les trois usines qui sont à Goma, ne produisent pas la quantité nécessaire qu’il nous faut pour satisfaire les besoins pour soigner tous les malades.
Par moment il y a un retard dans la prise en charge de certains malades, parce que même des bouteilles pour conserver de l’Oxygène, nous en avons en nombre limité.
Par moment nous n’avons pas du courant, des petites pannes au niveau des machines,… mais les collègues s’efforcent de faire le fondamental, c’est ici l’occasion de les encourager >> a indiqué Janvier KUBUYA chef de division de la santé en province du Nord-Kivu, au site Ukingo.net.

Votre lenteur choque les soignants !

La toux, la fièvre, l’essoufflement quelques fois, la fatigue,… sont parmi les signes du Covid-19, qui une fois sont bafoués, entraînent des complications, mais KUBUYA insiste sur le temps du malade à se présenter à l’hôpital.


<< Venez en temps au niveau des formations sanitaires, pour permettre aux cliniciens, Médecins et Infirmiers de pouvoir vous aider.
Plusieurs vous venez en temps, plus vous avez des chances de guérir, parce que les Médecins ont tout le temps de s’occuper de vous >
> a -il chuté.

John TSONGO THAVUGHA Goma-RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here