Home Actualités Nord-Kivu : Lutte contre les maladies : Un médecin spécialiste de santé...

Nord-Kivu : Lutte contre les maladies : Un médecin spécialiste de santé universelle recommande l’organisation d’un forum spécial pour débattre des différentes questions liées à des maladies récurrentes dans la région.

942
0

Le Docteur Rodriguez KISANDO, suggère au gouvernement provincial du Nord-Kivu de lancer le  débat avec différentes couches sociales de la province pour lutter contre les épidémies présentes en province : « Moi en tant qu’analyste de santé, en tant que médecin ; je ne fais que partager ma réflexion, c’est nous tous ensemble, les scientifiques, les professionnelles de santé, la population, la société civile, les médias, et tout le monde, doit contribuer au débat, c’e débat n’est pas réservé à une certaine catégorie socio-professionnel, c’est un débat qui doit être inclusif.

On a vu organiser un dialogue social sur les questions de  cohabitation entre les ethnies  du Nord-Kivu, on peut aussi lancer un débat sur les épidémies récurrentes  dans notre province, ça pourrait être intéressant, et il y aurait même des recommandations », estime Rodriguez KISANDO, expert de couverture en santé universelle.

Pour lui, non seulement la politique doit faire objet de toute l’attention,  mais aussi des questions épineuses sur la santé doivent être  inscrites comme priorité.

C’est sous une allégresse totale que la province du Nord-Kivu a témoigné la fin de la Dixième épidémie d’Ebola sur son sol, après presque deux ans d’une lutte complexe, causant environs la mort de 2000 âmes.

La province du Nord-Kivu, fait face à des multiples maladies, dont la rougeole (avec plus de 3000 cas), le choléra, Coronavirus et c…

En 2019, avec l’Ituri, le Nord-Kivu a assisté à sa pire épidémie de rougeole, où d’après l’UNICEF, plus de 6000 enfants ont péri.

Plusieurs observateurs dénoncent une communication non adaptée aux communautés, out leur faire comprendre les dangers de ces maladies, et la nécessité de s’en protéger.

Seule une communication contextuelle pourrait aboutir à une éradication échelonnée de ces maladies, estiment-t-ils.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here